Jonathan FLORENT

Résidant dans le Finistère nord, sur la commune de Plougasnou, face à la mer, Jonathan Florent utilise cette ”base” comme endroit de création entre deux navigations. La mer est ancrée dans son mode de vie depuis le plus jeune âge. Son père, marin, lui transmet l’amour de la grande bleue. Sa mère, peintre amateur l’initie à l’aquarelle. Dans la bibliothèque, les carnets de voyage de Titouan Lamazou et Yvon Le Corre laissent présager de la beauté du vaste monde. La graine est semée mais ne germera qu’au moment de choisir un parcours d’étude. ” Pourquoi pas les études d’art ? Après tout, une année ou deux, si ce n’est pas pour moi je le saurai rapidement ”. L’école Pivaut de Nantes lui apportera de solides bases de dessin et de narration à travers l’étude de la bande dessinée, de l’illustration et du dessin académique. Mais Nantes est une ville de terrien et il faut repartir. La suite est la construction d’une vie par et pour la mer, la plupart du temps à travers la régate. La peinture est le mode de vie qui permet de naviguer ; la navigation est la pourvoyeuse des émotions qui inspirent le pinceau. Sillage léger du pinceau sur la toile, puissance du vent dans les voiles gouachées, mais aussi délicatesse des lumières d’atelier et d’intérieur. Les univers de Jonathan Florent sont emplis de vie de souffle et d’espace.